L'autre jour, jour des poubelles, je vois sur le trottoir plein de pain gisant sur le sol au milieu d'autres détritus à côté d'un sachet éventré.....Récemment dans une conversation presque banale, on me fait part d'un ras le bol de ce pain issu de pâtons congelés, acheté le matin et sec le soir et qu'il faut donc jeter...........

J'avoue que j'ai du mal avec ce genre d'attitudes, d'abord parce que je n'aime pas le gaspillage, mais surtout je ne peux m'empêcher de penser à tous ces gens qui n'en ont pas, et qui seraient prêts sans rechigner, voire se rueraient sur ce pain même souillé issu de nos  - non sur ce coup là, je suis irréprochable - de ces chères poubelles. 

Alors d'abord, je râle, j'insulte même tout bas, puis je me dis qu'on ne leur a ptet pas montré, que moi j'ai eu la chance de voir faire, et donc de pouvoir refaire. Chez nous,  du plus loin que je me souvienne, on faisait des croûtons, ou du" pain perdu"(pain rassi ou brioche rassie trempé(e) dans du lait, puis dans de l'oeuf battu, puis poêlé(e) 2mn de chaque côté, saupoudré(e) de sucre ou de cassonade), ou ce que dans le nord on a tendance à appeler  " pain d't'chien" ou pudding, dont une multitude de recettes ici , mais pas la mienne !

Recette des croûtons maison

-  on coupe le pain sec qu'on a gardé précieusement dans un sachet en papier

                                                          sur_la_planche

- On fait roussir de la margarine (Primevère orange) *

                                                         margarine_roussie

- et on y fait dorer les morceaux de pain en les retournant et surveillant qu'ils ne brûlent pas

                                                         dans_la_po_le

- disposer sur du papier absorbant, et faire "sauter" dans le plat **, et ils sont prêts à être ajoutés à la soupe. ***

                                                        finis

* on peut les parfumer en frottant la poêle  avec une gousse d'ail ou un oignon.

** planquer le plat jusqu'à ce que la soupe soit servie, parce qu'il risque de ne plus y en avoir au moment du repas, et il n'y a pas que sur les petites mains qu'il faut taper !

*** Et si comme moi vous prenez 500 gr rien qu'à les sentir, contentez-vous de regarder les autres se régaler: succès garanti, mais attention, les croûtons en sachet après ça ne sont plus acceptés ;o) et on réclame de la soupe plus souvent.

Edit de 19:30 : J'ai oublié la chapelure, à laquelle j'ai repensé grâce à Jocelyne : il suffit de passer le pain rassi au grille pain ou de profiter que le four soit en route pour l'y faire passer une dizaine de minutes , puis de le broyer au robot ou de le frotter contre une râpe.