Chose promise chose dûe: voilà le fameux truc génialissime qui ne demande pas de changer de numéro d'aiguilles pour arrêter les châles en dentelle et surtout permettre de tirer au maximum sur le tricot pour l'étirer  et qui permet de terminer les chaussettes commencées par la pointe, sans devoir faire un arrêt extensible avec une aiguille à coudre pour pouvoir entrer dans sa chaussette.

1) On commence le tour/rang d'arret en tricotant deux mailles endroit PA210035

2) On les replace une à une sur l'aiguille gauche PA210036

3) On les tricote ensemble à l'endroit torse(prises par l'arrière) PA210037

4) On obtient une maille endroit qu'on laisse sur l'aiguille droite                                  PA210039PA210041

5) On retricote une maille de l'aiguille gauche à l'endroit, on obtient ainsi deux mailles sur l'aiguille droite PA210042

6) On  procède à nouveau comme l'étape 2 et 3, en les replaçant sur l'aiguille gauche et on les tricote ensemble à l'endroit torse PA210043

7) procéder ainsi jusqu'à la dernière maille qu'on arrête en passant le fil dedans.

Et voilà les chaussettes en 42/43 de Monsieur Harpe, déjà lavées et relavées, et rerelavées depuis. Avec réclamation d'autres paires, ou plutôt de lui faire la seconde de toutes les autres paires commencées....

  PA210044   N.B : Pour éviter les descentes dont le chic n'est pas à décrire, je double la dose de côtes 2/2


Pour qui ne s'en sort pas avec le tricot à 4 aiguilles, ou pour les curieux,  une méthode particulièrement ingénieuse pour faire des chaussettes sur deux aiguilles sans couture, et ça marche aussi pour les doigts de gants, c'est chez Florence ici


P.S   J'ai l'autorisation de Daniela pour traduire le modéle du châle Lindenhof, je vous fais signe dès que c'est fait.